La nature humaine

Le parcours et les passions de ceux que nous admirons

Ce mois-ci, nous soulignant la Journée internationale de la femme en rendant hommage à trois femmes remarquables, et la façon dont elles contribuent au développement de leur communauté.

Joleen

Ryme

Shanique

JOLEEN

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE

Rencontre avec Joleen, productrice et fondatrice de la semaine de la mode autochtone de Vancouver

Obtenez ce look

«Nous devons incarner le changement que nous voulons voir dans nos communautés.»

«Je suis vraiment fière d’avoir fondé la première semaine de la mode autochtone de Turtle Island. Il s’agit d’une plateforme qui permet d’accroître le dialogue et de favoriser une plus grande opportunité pour les designers, les mannequins et les artistes autochtones émergents. Actuellement, je travaille avec des enfants placés en famille d’accueil, ainsi qu’avec des communautés autochtones par l’intermédiaire de nombreuses organisations à but non lucratif. Je fais également partie d’une équipe féminine de basket-ball autochtone, où nous avons appris que nous devons incarner le changement que nous voulons voir dans nos communautés .»

- Joleen

RYME

SQUAMISH, NATIONS MUSQUEAM ET TSLEIL-WAUTUTH NATIONS, COLOMBIE-BRITANNIQUE

Rencontre avec Ryme, une travailleuse sociale auprès des jeunes, une éducatrice et une artiste

Obtenez ce look

«Il est important que nous nous renforcions mutuellement, c’est la seule façon de parvenir à un monde plus équitable.»

«Je voulais créer un espace sûr pour ceux et celles qui ont le sentiment de ne pas être à leur place. L’année dernière, j’ai donc créé un club de planche à roulettes pour donner aux jeunes marginalisés la possibilité d’apprendre ce sport. Il est important que nous nous renforcions mutuellement, c’est la seule façon de parvenir à un monde plus équitable. La planche à roulettes m’a vraiment aidé à me connaître, et il était important pour moi de partager cette expérience avec les jeunes filles, les noirs, les autochtones, les gens de couleur, les nouveaux immigrants/réfugiés et les étudiants homosexuels.»

- Ryme

SHANIQUE

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE

Rencontre avec Shanique, DJ et productrice d’événements

Obtenez ce look

«J’ai appris à mieux m’accepter grâce à cette communauté aimante et solidaire. »

«J’étais motivé à l’idée de créer LEVEL UP, la seule soirée de danse hip-hop homosexuelle de Vancouver, avec des artistes noirs, autochtones, et de couleur (BIPOC). Le but était de regrouper des personnes ayant vécu des expériences similaires afin qu’elles puissent se réunir et s’exprimer librement. J’éprouve un sentiment de gratitude immense lorsque nous nous réunissons pour nous soutenir mutuellement. J’ai appris à mieux m’accepter grâce à cette communauté aimante et solidaire.»

- Shanique